UN SEUL MOT, CHIC !

Society 2.0, Automne-Hiver 2017/2018, Kate Bee

Le talent n’est pas une question d’âge… Force est de le constater lorsqu’on se trouve en présence de jeunes talents tels que Katia Bumba, une jeune femme qui est en passe de séduire l’industrie de la mode parisienne.

Katia Bumba, 26 ans, créatrice

Passionnée par la mode depuis sa plus tendre enfance, c’est une toute autre voie que la belle décide de suivre, celle  du Marketing et de la Communication dont elle obtient un Master 2 à l’IPAG (Ecole Supérieure de Commerce). Pour autant, sa passion ne l’a jamais quittée et le désir de créer sa propre marque ne devenait que plus grand de jour en jour. En 2012, Katia décide d’ouvrir une boutique de mode à paris avec sa sœur, où elles vendent des pièces de jeunes créateurs. « Voir toutes ces belles pièces défiler à longueur de journée n’a fait que développer cette envie de me lancer » nous a-t-elle avoué. En fin 2014, la jeune entrepreneure lance Kate Bee, une marque parisienne de prêt-à-porter de luxe pour femmes. Paris est, en effet, une grande source d’inspiration pour la jeune créatrice, d’où l’hommage qu’elle lui rend bien. Cosmopolite et capitale de la mode, il faut dire que la ville des lumières a tout pour plaire. « C’est là que tout a commencé, c’est là que tout est né » nous a-t-elle révélé, visiblement émue.

Nous vous parlions déjà de Katia et de son talent dans notre numéro spécial sur la mode Africaine

Si les quatre collections que compte la marque aujourd’hui sont très différentes les unes des autres, une chose est sûre, le chic est toujours au rendez-vous. Kati Bumba souhaite représenter une fusion de styles divers et variés tout en restant fidèle à elle-même. Toujours proposer de la nouveauté, être là où on ne l’attend pas forcément, voilà ce sur quoi la marque se positionne pour se démarquer dans une industrie où la créativité est vitale. Sa collection printemps-été 2017 « L’Afrique c’est chic » n’est que le reflet de ce choix en plus d’être un très bel hommage à ses origines congolaises. « Pour cette collection, je voulais vraiment représenter l’Afrique et tant qu’à faire, j’ai voulu que les noms des pièces soient en langue Congolaise car c’est plus authentique », s’est-elle exprimée.  Les pièces, qui portent des noms en Lingala (une langue parlée au Congo) montrent la capacité qu’a la créatrice à changer d’univers et nous entraîner avec elle. Que ce soit pour la robe d’été, la jupe droite style working-girl ou encore la combinaison ultra tendance à épaules dénudées, la signature de la marque est toujours présente, le chic.

Découvrez Selly Raby Kane, la  designer sénégalaise qui monte

Binissa Nga (Fais-moi danser),  L’Afrique C’est Chic, Printemps-Été 2017, Kate Bee

Loketo Polele (Bassin A Découvert), L’Afrique C’est Chic, Printemps-Été 2017, Kate Bee


Entreprendre … Un mot qui fait rêver mais qui, en réalité, n’est pas aussi simple qu’on l’imagine. Pour beaucoup de personnes, être son propre chef, vivre de sa passion, construire son entreprise est un rêve. Pourtant, prendre le temps de bâtir son projet est vital à sa réussite. C’est ce qu’a reconnu Katia en nous disant que ces trois dernières années n’ont pas été faciles. « L’industrie du luxe n’est pas très ouverte, il n’y a que par le travail qu’on peut parvenir à s’y faire une place ».

Le Samedi 4 Mars 2017, à l’Institut du Monde Arabe à Paris, Kate Bee a révélé les pièces de sa nouvelle collection Automne-Hiver 2017/2018 « Society 2.0 », lors d’un défilé très applaudi. Des animations aux mannequins en passant par l’ambiance et les pièces sélectionnées, Katia et son équipe ont mis tout en œuvre pour faire voyager le public dans un monde fantastique. Iron Man, le célèbre personnage de MARVEL peut en témoigner, car il était bel et bien présent. Conformément au calendrier de la Fashion Week, Kate Bee produit deux collections par an. De quoi remplir les journées de cette entrepreneure que rien n’arrête pour réaliser ses rêves. Principalement disponibles en ligne via son site internet, ses collections sont également accessibles dans certains points de vente à Paris comme la boutique Joe’s & Co située à la rue Charonne, dans le 3ème arrondissement, ou le Showroom d’Hapsatou Sy situé à la rue Daumesnil, dans le 1er arrondissement. Certaines de ses pièces sont également présentées dans les différents grands évènements tels que le Festival de Cannes 2017 qui est le prochain sur sa liste.

Society 2.0, Automne-Hiver 2017/2018, Kate Bee

Aujourd’hui encore, la jeune femme travaille sans cesse. Des émissions de télévision au tapis rouge, comme lors du Festival de Cannes 2016, elle est désormais  connue du grand public. En effet, « Divine », un film de Houda Benyamina a reçu le prix de la « Caméra D’or » lors du dernier Festival de Cannes. A cette occasion, Kate Bee a eu le privilège d’habiller les héroïnes du film : Oulaya Amamra et Jisca Kalvanda. Les belles ont fait sensation en portant des robes de la collection Cabaret, Automne-Hiver 2016/2017.
A seulement 26 ans, la jeune femme encore de belles histoires à nous raconter. Nous avons hâte de découvrir les prochaines aventures de sa Success Story.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *