SARAH CODJO : «PERLICIOUS EST UNE MARQUE AUDACIEUSE, MAIS SURTOUT INCLUSIVE CAR TOUTES LES CORPULENCES SONT LES BIENVENUES »

Des perles, des bijoux, des accessoires, et des vêtements, Sarah Codjo,celle pour qui les bijoux définissent une personnalité, vient briser les codes de la mode africaine et souffler un vent d’originalité du Bénin vers le monde.Cette jeune créatrice trentenaire, amoureuse du fait-main, et du glamour, a été bercée par la culture de son pays.Son raffinement, son élégance, son savoir-faire, finiront par donner naissance à une marque empreinte de chaleur et de délicatesse,pour des femmes aux formes généreuses et voluptueuses;

Comment as-tu vécu le fait d’être ronde dans ton milieu professionnel?
Au début de mon aventure entrepreneuriale dans le domaine de la mode, je partais avec deux « faiblesses » : un background intellectuel solide(les préjugés veulent que la mode et les travaux manuels soient l’apanage de ceux qui n’ont pas réussi à l’école),et une corpulence dite«non standard».En tant que femme africaine, c’était dur de créer de belles choses et de voir que ma marque n’était pas créditée parce qu’«il ne fallait pas qu’on me voit». Or pour moi, le but était que mon travail soit d’abord vu et reconnu. Ma personnalité n’était que secondaire.J’ai essuyé des moqueries et des humiliations publiques, et j’en ai fait une force. Des personnes du milieu, grossophobes et moqueuses hier, ouvrent aujourd’hui leur ligne aux tailles«plus». J’esquisse toujours un sourire en l’apprenant.

Comment est née cette envie d’entreprendre?
J’ai toujours fait des petits bijoux. J’ai commencé à commercialiser mon travail sur les bancs du collège et mes camarades de classe peuvent en témoigner.Entreprendre,je pense que c’est un virus familial. Avec le temps, la vie et ses surprises m’ont fait fermer la page «d’une vie de bureau», pour démarrer une vie d’entrepreneur. Un matin, j’ai décidé de mettre ma créativité au cœur de ma vie professionnelle, et Perlicious était née. Le déclic s’est créé quand j’ai pris conscience que mes créations plaisaient aussi à d’autres personnes. En effet, beaucoup de gens étaient intéressées par les vêtements que je confectionnais pour moi-même. Leur admiration était telle que plusieurs voulaient savoir où et comment je me les procurais. Au bout d’un moment je me suis retrouvée à répondre à des commandes. Cet intérêt manifesté à l’égard du travail que j’abattais m’a permis de prendre conscience qu’il y’avait un vrai manque au niveau de la catégorie de vêtements dite«non standard»

C’est donc à cette seule catégorie que vous vous intéressez?
Non, car il faut préciser que les tailles non standards ne sont pas le fait exclusif des personnes fortes. Elles font également allusion aux petites tailles, qui généralement ont du mal à trouver des vêtements de bureaux ou de soirées en raison de leur corpulence. Ces dernières sont souvent obligées de se rabattre vers le rayon enfants. C’est donc aux besoins vestimentaires de ces deux catégories que j’ai décidé de répondre. Perlicious est une marque déposée,qui prône une mode audacieuse par la créativité. C’est une marque inclusive, car toutes les corpulences sont les bienvenues. Perlicious est aussi une marque opulente: rien n’est commun ou basique,les tissus, les perlages et les pierres sont riches.Nous proposons une ligne de bijoux mixte, une ligne d’accessoires sacs et ceintures, une ligne de vêtements féminins pour le bureau,une ligne de vêtements féminins pour les soirées, galas et mariages, une ligne de maillots de bains personnalisés avec des pierres et du sequin.Nous utilisons les pierres semi-précieuses et à vertu pour les bijoux, le batik, le sequin,le similicuir pour les accessoires.Pour les vêtements, nous nous servons du néoprène, du sequin, du tulle perlé, des tissus et imprimés africains que nous embellissons systématiquement avec des pierres Swarovski ou de la broderie de perle.

Lisez la suite de cet entretien dans votre magazine en page 38

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

61 − = 59