8 FEMMES AFRICAINES INSPIRANTES #IAMWOMENSERIES

A l’occasion de la journée internatonale de la femme, nous avons sélectionné pour vous, 8 femmes qui sont représentatrices de la femme Africaine d’aujourd’hui. Tout au long du mois de Mars, vous découvrirez chaque semaine deux femmes inspirantes. Basées sur le continent  ou issues de la diaspora, elles se battent quotidiennement pour changer l’image de la femme Africaine: Elle n’est plus cantonée à être soumise. La femme Africaine s’exprime, agit, et entreprend. Découvrons ses différentes casquettes…

Cécile Ndébi. Crédt Photo: Huza.org

Cécile Ndébi. Crédt Photo: Huza.org

Cécile Ndébi – Encourager les femmes à penser comme des reines.

Avec sa silhouette fine et son regard franc, Cécile Ndébi s’est donné un objectif : Aider les femmes à avoir confiance en elles. Forte de plus de 2000 followers, sa page Facebook, « Chez Mlle Mams », est un recueil de citations toutes aussi inspirantes les unes que les autres et qui visent à encourager les femmes à aller jusqu’au bout de leurs initiatives. Mais Cécile ne s’arrête pas là ! En septembre 2015, elle sort son premier livre intitule « Pense comme une reine ». Dans son ouvrage, cette passionnée de développement personnel a choisi de se raconter afin d’aider les femmes à « se poser les bonnes questions au bon moment afin de pouvoir prendre les bonnes décisions ».

 

SIBA-5-resizedSibahle Mtongana – La Cuisine Africaine sur vos écrans

Si vous souhaitez connaître les meilleures recettes de cuisine Africaine, alors vous devez suivre Sibahle Mtongana. Cette Sud-Africaine devenue célèbre grâce à son émission « Cooking with Siba » souhaite faire de l’art culinaire une activité simple pour toutes les femmes modernes. Son émission diffusée à l’origine en Afrique du Sud, est maintenant disponible en exclusivité au Royaume-Uni sur « The Africa Channel ». Avec plus de 13,000 followers sur Twitter, Sibahle Mtongana représente toutes ces femmes entrepreneures qui aiment leurs passions.

Rachel Banza . Credit Photo: Nofi

Rachel Banza . Credit Photo: Nofi

Rachel Banza – sublimer les femmes.

Elikya signifie en lingala, espoir. C’est l’espoir qui a porté l’aventure entrepreneuriale de Rachel Banza lorsqu’elle a décidé à 22 ans d’investir dans la beauté. En 2007, elle ouvre le premier institut de beauté de sa marque Elikya Beauty. Aujourd’hui, elle en compte trois dont un en Côte d’Iviore, et produit sa propre gamme de cosmétiques. De son parcours, elle retient l’importance de croire en soi. Son équipe organise des cocktails réguliers avec des réflexions sur les problématiques de beauté identitaire. Rachel Banza réalise chaque jour son rêve de petite fille : sublimer les femmes.

Lilian Kidane Credit Photo: flickr

Lilian Kidane Credit Photo: flickr

Lilian Kidane – Aider les autres

Encourager et accompagner les idées innovantes dans le domaine de la santé, c’est le but du programme  Healthymagination Africa de General Electric que dirige Lilian Kidane. Elle est également à la tête du Eve Health qui assiste les femmes dans leur désir de procréation. La jeune femme s’est mise au service de celles qui souhaitent goûter aux joies de la maternité. Lilian Kidane a su s’imposer et gravir les échelons dans le management de la santé tout en gardant à cœur la raison de sa passion pour ce secteur : aider les autres.

Nneka Ezeigwe - Photo Credit: LinkedIn

Nneka Ezeigwe – Photo Credit: LinkedIn

Nneka Ezeigwe – Valoriser les artistes Africains

Diplômée de la Harvard Business School, Nneka Ezeigwe a créé en Aout 2015 Omenalab, un incubateur panafricain dédié à l’entrepreneuriat culturel. Son objectif est tout aussi intéressant: faire de la culture un secteur clé de l’économie Africaine. Basée à Abuja au Nigéria, Omenalab s’articule autour de trois axes principaux : Faciliter l’accessibilité aux financements, accélérer le développement des compétences et créer une synergie entre les différents acteurs de l’industrie culturelle. Soutenue entre autres par Karim Sy (fondateur de Jokkolabs), Omenalab est surement l’une des solutions aux difficultés rencontrées par les entrepreneurs culturels.

Josey - DiplomeJosey – Raconter le quotidien des femmes

On peut être pour ou contre, mais son titre « diplôme » – dont le clip a été publié le 26 Aout dernier et qui totalise plus de 6 millions de vues sur YouTube – ne laisse personne indifférent. Josey est surement la révélation musicale de la fin de l’année 2015. Dans « Diplôme », elle raconte et dénonce le quotidien des femmes africaines qui vivent parfois plus de dix ans en concubinage sans jamais être mariées à leurs conjoints. Le bond qu’a connu sa popularité sur le continent peut s’expliquer par le fait que toutes les femmes africaines s’identifient à ses textes.

Source: iwacu-burundi.org

Source: iwacu-burundi.org

Sandra Idossou – De l’importance du service client

Sandra Idossou a vécu dans 7 pays africains. Elle parle le français, l’anglais, l’allemand et 5 dialectes africains. Forte de ses 13 ans de service dans l’hôtellerie, elle dirige depuis 2006, Shei Consulting, entreprise spécialisée dans la formation pour l’hospitalité, la relation client, les ventes et le marketing. Elle publie également au Rwanda et au Burundi, ServiceMag, un magazine d’affaires qui propose des stratégies aux dirigeants d’entreprises pour être plus compétitifs. Elle est l’auteur du livre Client Care Handbook et écrit une chronique hebdomadaire sur le service à la clientèle pour le magazine rwandais The New Times. Afro-optimiste, sa devise dans la vie est « Knowledge is Power [1]».

Source : BBC

Source : BBC

Gloria  Buckman Yankson – Tout quitter pour sa passion

En 2006, Gloria Buckman Yankson décide de créer une société de production événementielle, de stratégie marketing et de communication. Elle prend alors trois ans pour mûrir son projet puis quitte son emploi chez Morgan Stanley en Ecosse pour rentrer au Ghana. Elle travaille un certain temps en tant que Directeur des affaires générales et du marketing pour une société immobilière avant de lancer officiellement PlanIt au Ghana. Après une première année difficile financièrement à cause des tarifs trop bas qu’elle proposait, elle est aujourd’hui prospère et gagne de multiples prix. PlanIt offre des services allant de l’organisation de mariages à la définition de stratégie de communication des marques. Son expertise est basée sur une planification et une éthique irréprochables. Son but est d’étendre ses services à toute l’Afrique.

[1] Le savoir, c’est le pouvoir

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + = 17