4 JEUNES OUGANDAIS INNOVENT POUR LUTTER CONTRE LA MALARIA

 
 
 

 

Le paludisme, aussi appelé malaria, est la maladie parasitaire la plus répandue au monde. Chaque année, elle tue entre un et trois millions de personnes.  En Afrique, un enfant en meurt toutes les trente secondes.
Afin de contribuer à la lutte contre cette maladie, quatre jeunes étudiants Ougandais, Josiah KAVUMASimon LUBAMBOJoshua BUSINGE et Brian GITTA ont développé une application nommée MATIBABU qui veut dire « centre médical » en swahili.
Diagnostiquer une maladie sans prise de sang, sans piqûre, sans microscope et sans passer par un laboratoire médical ni un scanner, voilà ce que vous propose ce  groupe de jeunes étudiants.

Avec cette application, ces  jeunes prodiges espèrent faciliter le diagnostic du paludisme. Pour se faire, il suffit de connecter un détecteur à infrarouges nommé MATISCOPE à un Smartphone exécutant l’application. Le patient introduit son index dans le MATISCOPE qui pénètre sous la peau grâce à des émissions infrarouges et détecte les globules rouges.

Une opération moins précise que celle menée dans un laboratoire, mais qui permet de détecter le parasite porteur du paludisme et ainsi de déterminer le type et le nombre de parasites.

 L’application MATIBABU analyse les données transmises par le MATISCOPE et affiche le diagnostic en quelques secondes. Les résultats sont automatiquement téléchargés sur Skydrive (ensemble de services en ligne permettant le stockage de fichiers et d’applications)  et peuvent être transmis rapidement à des professionnels médicaux.

Incroyable mais Vrai !  Et d’ailleurs cette innovation a permis à nos jeunes Ougandais de gagner le   « UN Women Empowerment Award » à l’Imagine Cup 2013 où ils ont reçu 12000 dollars. Cette somme leur a permis de lancer leur entreprise THINKIT LIMITED avec le projet de fournir gratuitement l’application et de commercialiser le MATISCOPE à 20 dollars l’unité.

Encore un exemple d’innovations à l’africaine qui fait chaud au cœur ;  parmi tant d’autres (les tablettes VMK de Vérone MANKOU, le CARDIOPAD d’Arthur ZANG, ou encore le FASO SOAP) qui nous rendent fiers de nos jeunes, qui nous encouragent, et nous inspirent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 + 1 =