SANTHER MBACHAM « JE SUIS UNE COMMUNICATRICE STRATÉGIQUE MULTIDIMENSIONNELLE QUI S’ÉPANOUIT EN TRAVAILLANT POUR ACCROÎTRE LA PROSPÉRITÉ ÉCONOMIQUE DE SON PAYS »

Santher Mbacham
Santher Mbacham Photo par Peter Bile

Si vous vous intéressez au secteur de la communication, du marketing et des relations publiques au Cameroun, son nom ne vous est pas  inconnu. Plusieurs marques lui font confiance et les affiches des collaborations qu’elle a mises en place entre influenceurs et marques  sont visibles dans toutes les grandes villes. Nous sommes allés à la rencontre de Santher Mbacham pour découvrir le milieu des relations  publiques au Cameroun et son entreprise, Image Nation PR

Santher, pouvez-vous présenter à nos lecteurs? 

Je suis une communicatrice stratégique multidimensionnelle qui s’épanouit en travaillant pour accroître la prospérité économique de son pays en renforçant les relations entre les marques et leurs publics via le relations publiques et une image de marque créative. Je mène une mission de toute une vie pour changer le récit actuel de mon pays, une activité de relations publiques à la fois sous cette agence de relations publiques, ImageNation PR Agency où je suis actuellement directeur général, fondateur et partenaire avec mes co-fondateurs et partenaires Mafue Forchu, & Velveeta Viban, assurant sa croissance et son impact sur la société. Récemment, j’ai été nominé par ma famille et mes amis et finalement choisie par Monsieur Tony Elumelu pour faire partie de ses mentorées pour la Journée internationale de la femme. Une opportunité d’une vie, je ne la prends pas pour acquise.

Parle nous de ton parcours

J’ai travaillé en tant que Communicateur Multimédia pour l’Institut Africain des Sciences Mathématiques pendant 3 ans, une expérience qui a renforcé ma détermination à favoriser l’économie de mon pays en démystifiant les Mathématiques et en les adoptant comme un mode de vie. J’ai été reconnue comme l’une des surperformers du Cameroun dans un classement publié par le groupe Avicomm en 2022, mettant l’accent sur l’impact que nous avons collectivement obtenu en tant qu’agence en si peu de temps. Quand je ne change pas le récit, vous pouvez toujours me trouver en train d’apprécier le travail créatif de toute l’Afrique en tant que jury du Festival des pichets, le plus grand prix d’Afrique pour la créativité africaine ou vous pouvez me trouver derrière un objectif de caméra avec mon jeune frère, prenant simplement des images ou sur un terrain de basket, ce qui m’a valu 2 médailles d’or du championnat du Cameroun avec Apejes de Mfou, ou à l’église conduisant des âmes au Christ en jouant des percussions ou au micro en tant que de mariages et d’événements en anglais et en français.

Qu’est-ce qui te motive?

Je souscris au récit « Women Supporting Women » en raison de mes expériences personnelles et de la façon dont les femmes ont été à la tête de ma réussite. Je crois au pouvoir de posséder le micro parce que vous pouvez raconter votre histoire comme personne d’autre ne peut la raconter. Je crois au pouvoir d’une communauté et c’est pourquoi la famille et les amis sont tout pour moi. Il n’y a rien de plus qui éclaire mon monde que de voir les autres heureux. Quoi qu’il en coûte pour voir un sourire et une certaine satisfaction sur le visage d’un autre, comptez sur moi. Les plus grandes leçons que j’ai apprises de mes parents sont le service, la gentillesse et l’honnêteté, des principes que je respecte et que j’émule dans ma vie quotidienne et professionnelle. Je connais très bien les réseaux sociaux et mon application préférée est Twitter. Là, je parle de RP, Comms, Branding, Marketing d’influence, Médias, films, documentaires, Football, basket, télé réalité, Cameroun et tendances actuelles.

Santher Mbacham
Santher Mbacham Photo par Peter Bile

Concrètement, c’est quoi un PR?

Un professionnel des relations publiques est quelqu’un qui construit et renforce stratégiquement des relations mutuellement bénéfiques entre les marques et leurs publics via différentes activités dans le but de les rendre plus visibles rentables et durables.

Est-ce que les entreprises au Cameroun reconnaissent vraiment l’intérêt de confier leur image à des professionnels?

Non, je ne pense pas qu’elles le reconnaissent et c’est pourquoi ImageNation PR existe. Nous avons réalisé qu’il y a une nonchalance avec la gestion de l’image et de la réputation des entreprises et des particuliers basés au Cameroun. Je dirais que c’est ainsi à cause de 3 choses principales:

– Nous avons un marché monotone sans aucune concurrence. S’il y avait de la concurrence, les entreprises se soucieraient de leur image et de leur réputation pour gagner une plus grande part de marché. Être qualifié de « meilleur » est toujours un sentiment positif qui entraîne une augmentation des transactions commerciales.

– La notion de relations publiques n’a pas été comprise par les décideurs de sorte que le besoin est difficile à intégrer dans leur stratégie de croissance financière et humaine. Vous ne pouvez pas répondre à quelque chose que vous ne comprenez pas.

– Certains connaissent la nécessité des relations publiques, mais ils n’y pensent qu’en temps de crise ou après coup, donc pas de budget pour cela, la plupart du temps.

Nous encourageons les entreprises à rechercher des professionnels des relations publiques car ils détiennent les clés de la création de valeur et de la pérennité de leur entreprise.

Quelles sont les plus belles réalisations de image Nation Pr depuis sa création?

oufff ! Vous me posez une colle ! Cependant, je dirais que l’équipe d’ImageNation est notre plus grande réussite. Il est très difficile de recruter des personnes, des bonnes personnes qui correspondent à la vision et à la mission de l’agence. Cette équipe a réussi à atteindre des taux de réussite de près de 300% avec tous nos clients – Ballantine’s, Jameson, TotalEnergies, UCB, CAF, etc. Je suis reconnaissante de leur dévouement à notre cause.

Tu as été free-lance, puis en entreprise, puis tu as lancé ton entreprise. Qu’est-ce que tu préfères du coup? Entreprenariat ou intraprenariat?

En fait, je préfère les deux car il n’y a pas de mauvaise façon de s’épanouir. La seule différence est qu’en tant qu’entrepreneur, vous ne recevrez peut-être pas ces alertes mensuelles de crédit bancaire en particulier au début et cela demande beaucoup de patience et de sacrifices. En étant un intrapreneur, les alertes mensuelles de crédit bancaire sont constantes tout en obtenant la satisfaction du travail que vous faites et défendez des projets en interne comme le ferait un entrepreneur. J’aime les deux.

6 ans après le création de ton entreprise, as-tu l’impression que le milieu des PR a changé au Cameroun?

Je pense que ça change. Les gens commencent à comprendre de quoi il s’agit et nous avons reçu beaucoup de demandes de Master Classes que nous réfléchissons à organiser.

Tu es une mentee du programme de Tony Elemelu. Qu’est-ce que cela t’a apporté?

Ça m’apporte tellement de clarté par rapport à mes objectifs personnels et professionnels et aussi sur la manière de les atteindre efficacement. En fait, je suis toujours en mentorat. Des mentors du monde entier nous ont été assignés et ils nous emmènent dans un voyage de mentorat individuel. Je suis tellement reconnaissante pour la mienne, Mme Adesimbo Ukiri, PDG d’Avon Healthcare, qui aide l’agence par mon intermédiaire à arriver là où nous devons être. La séance de mentorat est toujours en cours. Je dois cependant dire qu’après la première séance, nous avons dirigé l’agence d’une manière qu’elle a suggérée et cela a augmenté nos marges bénéficiaires.

Le milieu de la communication, du marketing, des relations publiques est très concurrentiel au Cameroun. Comment tires-tu ton épingle du jeu?

Dieu, d’excellents partenaires commerciaux, le travail d’équipe, le travail acharné, l’innovation, la patience, l’humilité, l’apprentissage et l’accès aux personnes et aux opportunités.

More from Marie Simone NGANE (FRANCE)
Locko, la nouvelle star du R&B camerounais
Tout a commencé sur YouTube. Charles Arthur Locko Samba, qui se fait...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *