TEDxAbidjan 2016, comment réinventer les codes ?

Ahmadou Bakayoko, DG de la RTI Côte d'Ivoire, a invité les entrepreneurs à sortir des sentiers battus, sur la scène du TEDxAbidjan

Le 29 octobre 2016 au Sofitel Ivoire à Abidjan s’est tenue la 3e édition du TEDxAbidjan avec pour thème : réinventer les codes. Au-delà du simple fait d’écouter des speakers se relayer sur la scène et nous raconter leurs expériences, ce thème en lui-même est un véritable appel à la réflexion. Quels sont ces codes ? Pourquoi les réinventer ? Comment les réinventer ?

« Avant de réinventer les codes il faut intégrer les codes »  – Ba Banga Nyeck, Musicien

Initialement prévu pour 11h, c’est à 11h55 exactement qu’a débuté la conférence sur la scène du TEDxAbidjan. L’Afrique entrepreneuriale, l’Afrique inspirante, l’Afrique gagnante, mais l’Afrique jamais à l’heure. Même si la montre n’est pas une invention africaine, il serait opportun d’intégrer la notion de l’heure.

Notre continent est régi autour de mille et un codes, et avant de prétendre les réinventer (réadapter) il faut les connaître. La liste est tellement longue qu’il nous faudrait plus d’une vie pour les citer en intégralité. Et quand vous osez par curiosité vous renseigner sur l’origine de ces codes, on vous répond tout simplement : « on est en Afrique oh, ne cherche pas à comprendre ! ». Réinventer les codes, c’est d’abord observer, analyser, connaître ce qui se fait ou ne se fait pas. Prétendre réinventer les codes sans les connaître serait tout simplement semblable à un analphabète qui décide d’écrire un livre lui-même, sans aucune aide.

Lire aussi : Le paradoxe ivoirien, consommer, mais à quel prix ?

14570456_1112585498790891_3609205237464301239_n

Fatoumata Sy

Isabelle Moreno qui avait un avenir prometteur dans la communication a abandonné son emploi avec un salaire d’environ un million de franc CFA pour créer sa propre enseigne de beauté : Moreno’s. Fatou Kebe quant à elle, est la première femme africaine astronome. Hamidou Nafissa, d’un destin douteux à un destin rayonnant, est aujourd’hui à la tête de son entreprise (SALMA) spécialisée dans la production d’aliments de bonne qualité pour bétail. Fatoumata Sy, femme obstinée et têtue, (c’est en ces termes qu’elle se définit), est un écrivain dramaturge à succès. Toutes ces femmes, speakers au TEDxAbidjan 2016 ont réinventé chacune le même code, prouvant pour la énième fois que la femme africaine excelle dans d’autres domaines que celui de femme au foyer qui lui colle à la peau. Qui ose encore dire au vu de ces exemples que le rôle de la femme se réduit à la cuisine ?

« Il ne faut pas réinventer les codes pour juste réinventer, mais les réinventer pour bien faire. » – Ababacar Mbengue, Universitaire Sénégalais

Bien que la roue existe déjà, elle a été améliorée en créant la roue anti-dérapage. Rien ne sert, par excès de zèle, de se lancer dans des réalisations qui finalement seront inutiles .
A cet effet Issa Diabaté, architecte et Directeur Général de l’agence Koffi and Diabaté Architect, a réinventé les codes architecturaux connus à Abidjan afin de fournir des espaces correspondants à toutes les normes et exigences de la société actuelle.

Lire aussi : Loza Maléombo, « Je souhaite aider les artisans africains à étendre leur visibilité »

Le DG de la RTI Ahmadou Bakayoko quant à lui a réinventé les codes à « la maison bleue » en pensant tout simplement international. Pour se faire, il a réalisé un partenariat avec la chaîne indienne Zee TV ; partenariat scellé par la production d’un téléfilm bientôt disponible sur les deux chaînes et donc dans le monde entier.

« Les grandes réalisations commencent par de grands sacrifices. »  -Jean-Luc Konan, PDG du groupe Cofina

Jean Luc Konan - PDG Cofina

Jean Luc Konan – PDG Cofina

Nul ne peut prétendre réinventer les codes sans passer par de grands sacrifices. En Effet, il faut accepter de souffrir, s’investir, forcer et travailler d’arrache-pied. On ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs ! Et si au premier coup, vous échouez, recommencez jusqu’à ce que ces échecs se transforment en succès. Car « l’échec est une occasion de recommencer quelque chose en mieux. »
Avant d’être l’éminent professeur d’aujourd’hui, Ababacar Mbengue a échoué plusieurs fois et lamentablement à de nombreux examens. Mais il a chaque fois eu la force de se relever et continuer son parcours.
Jean-Luc Konan est l’exemple personnifié de la détermination. D’échecs en échecs en passant par sacrifices et désespoir, il a su s’armer de courage afin de voir son rêve se réaliser. La main de Dieu, voilà comment il définit son parcours. Moi je dirai plutôt le visage de la persévérance.

« Soyez vous et non ce que les autres veulent que vous soyez » – Fatoumata Sy écrivain dramaturge

Pour prétendre réinventer les codes, il faut s’armer de courage et surtout rester ancré à ces objectifs. Écouter l’avis des autres, les prendre en compte, mais en aucun cas les tronquer au détriment de vos idées.
Robin Vogelaar, surnommé Mister Dutch Pancake a fait de son rêve une réalité en ne se basant que sur trois ingrédients : les œufs, le lait et la farine ! Ensuite, il a ajouté du chocolat, du sucre, du sirop d’érable mais sans jamais s’éloigner de ses 3 ingrédients de base. La passion et la volonté sont les ingrédients pour réaliser ses rêves. C’est ce qui lui a permis de visiter plus de 40 pays dans le monde et partager avec plus de 10.000 personnes son concept : le « Dutch Pancake Party »
N’ayez pas peur de la difficulté et du regard des autres et surtout oser penser différemment.

14910353_1117334901649284_1018486361895553924_n

Robin Vogelaar

D’illustres speakers nous ont partagé leurs expériences de vie et leur vision du thème. D’Isabelle Moreno, à Vivek Ujroon en passant par Ahmadou Bakayoko, Robin Vogelaar , Ba Banga, Ababacar Mbengue, Fatou Sy , Issa Diabaté, Hamidou Nafissa et Fatoumata Kebe, nous retiendrons que réinventer les codes c’est :

  • Faire des choix décisifs
  • Penser international
  • Avoir de solides fondations
  • Avoir confiance en soi
  • Être capable de voir ce que les autres ne voient pas
  • Être ancré à ces objectifs
  • Rendre les choses possibles
  • Croire en des valeurs et prendre des engagements

Les portes du TEDxAbidjan se referment, mais laissent ouvertes celles de la réflexion. Rendez-vous en mars 2017 avec le thème Woman we can. D’ici-là, votre avis nous intéresse, pour vous, c’est quoi réinventer les codes ?

Je terminerai cet article par une phrase de Ba Banga qui pour moi est à méditer et surtout à intégrer : « le monde fonctionne comme une main à 4 doigts sans l’Afrique ».

Lire aussi : Sœurs ennemies, les réflexions d’une ivoirienne 2.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *