Afrikrea, la marketplace africaine qui génère 2 millions d’euros par mois

2012, la maman de Yacoub se plaint de ne pas avoir assez de visibilité pour écouler les produits qu’elle crée. Son fils, ingénieur informatique s’associe alors à ses amis Lamine et Moulaye pour créer non seulement un site mais des outils pour les accompagner et les aider à optimiser leur activité.

2013, la plateforme Afrikrea est officiellement ouverte. Les créateurs peuvent exposer leurs créations sur la vitrine en ligne et versent 5% de commission sur les ventes à la plateforme.

2014, la communauté Afrikrea compte 200 créateurs présents dans 21 pays différents. Elle promeut le “made of Africa”. Entendez par là que les produits ne doivent pas nécessairement être fabriqués en Afrique mais imprégnés du style africain.

Kadry et Moulaye, COO et CEO Afrikrea.
Source: le fil rouge

2015, avec le succès grandissant, Moulaye et son ami d’enfance Kadry quittent leurs boulots pour se consacrer à plein temps à Afrikrea. Le site internet est entièrement refait pour une version plus dynamique et esthétique.

2016, Afrikrea croît de manière exponentielle. Près de 40% d’augmentation de chiffres d’affaires d’un mois sur l’autre. L’entreprise est sélectionnée pour faire partie de l’incubateur LookForward de Showroom Privé. Trois business angels dont Karim Goudiaby, ancien PDG de W3 corporation, y investissent entre 50.000 et 100.000 euros. Ce sont désormais 400 créateurs réguliers qui y gèrent des boutiques d’au moins 30 objets. Au début de l’année, le total des transactions mensuelles était de 20.000 euros. En décembre, elles atteignent 60.000 euros.

2017, lors de l’Africa Web Festival, Moulaye Tabouré déclare « On ne peut pas fidéliser un client qu’on ne connaît pas. On ne peut pas fidéliser un client à qui on ne s’adapte pas. » L’entreprise s’emploie cette année-là à créer un lien social encore plus fort avec sa communauté. Elle diffuse la série #MerciAfrikrea sur internet. La web série met en avant des créateurs africains dont les produits sont vendus sur le site, qui expliquent pourquoi l’artisanat africain n’est pas juste une mode. Afrikrea lance également une box mensuelle contenant des produits issus du site.

E-commerce : Quand les Camerounais consomment sur Internet 

2018, même si le meilleur vendeur d’Afrikrea vient du Sénégal, 80% des vendeurs se trouvent en France. Moulaye Tabouré s’installe à Abidjan. Le premier spot TV de la plateforme est réalisé avec des influenceurs de la communauté afro en France. La plateforme qui a plus de 50 000 utilisateurs dans 145 pays différents, enregistre 230 000 visites par mois en moyenne dont 70% via mobile et fait 2 millions d’euros de chiffres d’affaires en Juillet 2018.

 

Photo tournage spot TV Afrikrea. Source: Paola Audrey Ndengue

« Fail fast, burn low. » a déclaré Moulaye, CEO d’Afrikrea. Faire des erreurs au début, perdre peu. Afrikrea a développé son offre au fil des années en étant proche du consommateur et en allant vers lui régulièrement. Fondée sur fonds propres, l’entreprise bénéficie d’environ 350 000 euros par an de la part de ses investisseurs pour faire fonctionner la plateforme. Ce n’est pas juste un lien entre créateurs et potentiels clients, c’est surtout le médiateur de la relation tentant de permettre à chacun de comprendre l’offre et le besoin de l’autre. Aujourd’hui, cependant, Afrikrea ne profite pas encore pleinement aux créateurs sur le continent qui veulent vendre au plus grand nombre. L’entreprise s’est récemment installée à Abidjan, en Côte d’Ivoire. “Notre cible est internationale mais il était important pour nous que Afrikrea soit basée en Afrique.” dixit Kadry Diallo, le COO de Afrikrea. Serait-ce la prochaine étape? Avoir un impact économique important sur la création artisanale africaine? Wait and see!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 8 = 1