WeCashUp, le projet qui veut révolutionner la Fintech africaine

Source : http://www.innogencepulse.com

On l’observe depuis quelques années et on en parle beaucoup sur Inspire Afrika : le Mobile Money a le vent en poupe sur le continent africain. Plus de 800 millions de personnes non bancarisées dont 80% possédant un mobile[1], c’est le marché idéal pour développer des solutions de paiement. On connaît les solutions lancées par les banques comme Ecobank, les opérateurs mobiles avec Airtel Money, Orange Money ou MTN Mobile Money, les pionniers M’pesa ou Wizzit ou encore les petits projets en développement comme E-doley. Les ingénieurs d’Infinity Space ont trouvé la solution pour faire communiquer des systèmes de mobile money différents et hétérogènes dans les 54 pays d’Afrique. Avec WeCashUp, Cédric Atangana et son équipe souhaitent permettre à chaque détenteur de téléphone portable d’effectuer des achats sur n’importe quelle application web ou mobile affiliée au système informatique  WeCashUp.

L'équipe de WeCashUp à Paris pour la BFM Academie Source : http://www.innogencepulse.com

L’équipe de WeCashUp à Paris pour la BFM Academie, accompagnée d’une partie de l’équipe Innocence Pulse
Source : http://www.innogencepulse.com

Le but de l’application est de permettre à chacun avec ou sans compte bancaire de faire des achats en ligne et de permettre aux commerçants de toucher le marché africain tout en garantissant la sécurité de part et d’autre. Concernant la valeur ajoutée du projet, Cédric Atangana déclare “Elle est d’abord et surtout sociale, car nous souhaitons offrir un moyen de paiement de secours aux exclus du système bancaire. Elle est aussi écologique, car nous travaillons à la dématérialisation complète des moyens de paiement. Et enfin notre valeur ajoutée est financière et nomade, car elle permet la réduction des coûts de transfert d’argent des diasporas à l’international vers leurs pays d’origine en Afrique et dans le monde.”

Lire aussi : Et si vous gériez différemment votre pharmacie avec AS PHARM ?

L’équipe de sept personnes venant d’Inde, du Cameroun ou encore de Chine est à la recherche de nouveaux talents spécialisés en finance internationale et en droit des affaires leur permettant d’améliorer ce projet. Si ils ont réussi à gagner 20000 dollars en un pitch de 60 secondes lors de la Google I/O Pitch Night aux Etats-Unis, ils sont encore jugés trop jeunes pour la plupart des investisseurs. Après avoir été classés le 8 mars dernier à Francfort dans le TOP30 des meilleures Startup d’Europe, ils viennent de gagner le prix coup de coeur BFM Business offert par Atos et bénéficieront assurément d’un mentorat de qualité. Leur Marketplace, WeShopUp est déjà en place ; un prototype fonctionnel de la plateforme de paiement mobile existe déjà, mais attend encore d’être peaufiné .

Le rêve de Cédric Atangana, c’est de “devenir le PayPal africain et de bâtir la première grosse entreprise hi-tech d’Afrique à la dimension d’Alibaba en Chine, d’Apple ou de Facebook aux US”. On lui souhaite à lui et à l’équipe d’Infinty Space de mener loin ce projet qui non seulement pourrait fédérer les différents systèmes de Mobile Money mais aussi régler les problèmes de sécurité grâce à son algorithme innovant.

[1] Source : Rapport Global Findex 2015

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *