Voulez-vous vous installer au Cameroun ?

La fuite des cerveaux est depuis de longues années, une calamité pour le continent. De nombreux africains quittent leurs pays pour se former et sont souvent réticents à y revenir faute d’opportunités intéressantes. Depuis quelques années, on nous martèle que « l’Afrique, c’est le futur » et que c’est le moment d’y rentrer. Du 27 au 30 mai prochain, l’association Prepavogt Alumni organise à l’incubateur de la Mairie de Paris, un forum pour permettre aux entreprises au Cameroun, aux personnes souhaitant s’y installer et aux autorités du pays de se rencontrer.

Vous êtes repats ? Répondez à notre sondage sur le retour au pays

Prepavogt Alumni est l’association des anciens élèves de Prepavogt, des classes préparatoires au Cameroun rattachées à des écoles d’ingénieur et de commerce en France. Pourquoi une école qui offre à  des étudiants de poursuivre leurs études  à l’étranger se propose de les aider à rentrer ? Tout d’abord, James Priso, responsable de l’association, tient à préciser que l’école et l’association sont indépendantes. « Actuellement, le Cameroun offre des opportunités avec des niveaux de responsabilités plus importants qu’en France. Evidemment nous ne sommes jamais à l’abri d’une expérience qui se passe mal, à nous de réfléchir également à des mécanismes pour diminuer les risques. » L’association, en partenariat avec l’ambassade du Cameroun et l’OFII (Organisme Français de l’Immigration et de l’Intégration) voudrait montrer qu’il existe des opportunités dans le pays des Lions Indomptables pour les 51625 camerounais vivant en France[1].

Découvrez des histoires d’entrepreneurs « indomptables » dans le numéro 18 du Magazine

Forum BackTo237

«L’une des bonnes raisons fréquemment avancée est le patriotisme. En effet par amour pour le pays qui nous a vu  naître il semblerait logique d’y rentrer travailler afin de contribuer au développement. Néanmoins nous avons remarqué que cette raison bien que nécessaire, n’est pas suffisante pour convaincre un cadre de rentrer travailler au Cameroun. Le profil « cadre » à la différence du profil « entrepreneur » est moins enclin au risque. Nous pensons que la promesse d’un meilleur niveau de vie est la raison la plus importante pour laquelle ces types de profil pourraient rentrer travailler sur le continent. »

Tous les africains sont-ils faits pour le retour ?

Du 27 au 30 mai, le forum Back to 237 n’attend donc pas seulement des anciens étudiants de Prepavogt. Il s’agit de cibler tous les profils cadres camerounais en France et pourquoi pas des cadres africains souhaitant découvrir ce pays. « Oui, les entreprises présentes auront des offres intéressantes pour tout type de profil et d’expérience. Nous assurons également un suivi des candidatures, nous garantissons le fait que tout candidat reçoive une réponse par mail et un numéro de téléphone à appeler pour plus de détails. » Vous pourrez trouver notamment CFAO qui a de nombreux projets en cours dans le pays.

Vous pensez à vous installer au Cameroun ? Vous voulez connaître les programmes prévus par cet État d’Afrique Centrale ? Vous souhaitez trouver du travail avant de rentrer ? Rendez-vous au forum back to 237. Pour plus d’informations, http://prepavogt-alumni.com/backto237

 

[1] Chiffres du Ministère des Relations Extérieures du Cameroun en 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

61 − = 51