QUI VA FINANCER L’EMERGENCE DE L’AFRIQUE?

Qui va financer l’émergence de l’Afrique? Telle était la problématique centrale de la conférence proposée par l’African Business Club ce jeudi 4 décembre au coeur de l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP).

Sous la direction de Frédéric Maury, rédacteur en chef du pôle économie du groupe Jeune Afrique, trois intervenants se sont pliés à l’exercice périlleux consistant à répondre à cette question sous les regards d’un auditoire jugé attentif et réactif preuve étant des échanges dynamiques tout le long de la conférence.

Plusieurs invités de marque étaient présents :

Laureen Kouassi-Olsson, directrice d’investissement chez Amethis Finance, spécialiste du secteur financier et de l’Afrique anglophone,

Jean-Luc Oliver Akoto, responsable adjoint Afrique-Océan Indien de la Banque BNP Paribas, ancien directeur général de Bici Bourse,

Arthur M., économiste en charge des perspectives économiques africaines.

Si vous avez manqué cet événement, voici pour vous une sélection de quelques phrases marquantes, parfois insolites et surprenantes à retenir sur l’émergence du continent africain :

 » L’émergence est une manière politiquement plus correcte pour parler du développement des pays « 

  » Ce ne sont plus les matières premières qui portent l’émergence de l’Afrique « 

  » Il faut changer la structure économique des Etats africains pour qu’ils puissent avancer vers une économie plus productive « 

  » Certains africains ont coutume de dire : la croissance ne se mange pas, car ils ne constatent pas leur enrichissement, or leur pouvoir d’achat augmente inexorablement « 

  » Contrairement aux idées reçues, les pays africains disposent tous de stratégies d’émergence, le hasard n’y est pour rien « 

  » L’Etat ne peut pas se financer tout seul, d’où l’importance des acteurs privés « 

  » A la fin de la journée si un Etat veut des financements, il faut qu’il dispose d’un cadre lui permettant d’attirer les investisseurs étrangers « 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

72 + = 75