QUI EST BOZOMA ST JOHN, LA BOMBE DE APPLE ?

Bozoma Saint John. Crédit : Kendrick Brinson pour Fortune

13 Juin 2016. Bill Graham Civic Auditorium, San Francisco, Californie. Conférence mondiale des développeurs d’Apple 2016. La chemise classique et le jean de Tim Cook laissent place à une robe flamboyante orange. La dame qui la porte? Bozoma Saint John. Elle est chef de marketing grand public pour Apple Music et iTunes. Sur sa bio twitter, on apprend qu’elle s’est auto-proclamée « badass » et « badmamajama ». Entendez par là qu’elle est une femme attirante au tempérament explosif. La diva (c’est elle qui le dit, pas nous) du marketing est rentrée dans la salle avec en fond  Rapper’s Delight de The Sugarhill Gang. Elle a alors invité le public constitué majoritairement de développeurs à fredonner cette chanson de rap et à imiter ses pas de danse. Devant le succès mitigé de l’opération, elle les accuse tous d’avoir « le sens du rythme d’une otarie » et lance un « Je pourrais être en train de prendre mon pied sur cette scène, mais il est trop tôt pour cela. Je ne veux pas vous blesser les gars. » Avant de continuer sa brillante présentation.

Lire aussi : Blick Bassy signe l’habillage sonore pour la pub de l’iPhone 6

Bozoma Saint John à la conférence Apple 2016. Source: Business Insider

8 femmes inspirantes nous donnent leur opinion sur la place de la femme Africaine moderne

Bozoma Saint John a grandi au Ghana jusqu’à ses 14 ans. Elle s’envole ensuite pour le Colorado avec sa famille. Elle raconte dans une interview en 2015 au site Necole, qu’elle était la seule noire de son quartier. Elle utilise sa différence comme une force dont découle son mantra : «  courageux et courageux; ne jamais compromettre qui vous êtes juste pour plaire à un autre. » Elle obtient un diplôme universitaire d’anglais et d’études afro-américaines, puis travaille dans des agences publicitaires prestigieuses ; celle de Spike Lee, Pepsi-Cola et enfin Beat Music, rachetée par Apple Music en 2014. Chez Pepsi-Cola, elle a joué un rôle important dans les offres avec Nicki Minaj, Kanye West, et Eminem. En 2013, Beyonce à la mi-temps du Super Bowl, c’était son idée. En 2016, Bozoma a été désignée parmi les Top Women du monde de la musique par Billboard Magazine, les 100 personnes les plus créatives de Fast Company et les personnalités les plus excitantes d’AdWeek dans la publicité. Interrogée sur sa vision pour Apple Music dans les années à venir, elle est optimiste. Dans cinq ans, elle voudrait que chaque personne sur la planète soit engagée sur Apple Music.

Lire aussi : Le reverse development de la tech africaine

Sur les réseaux sociaux, elle partage à la fois sa vie sociale et familiale. Elle élève seule sa fille depuis le décès de son époux. Cette fenêtre sur sa vie privée montre une femme forte mais surtout une amoureuse de la vie. « La Boz » est suivie par plus de 27.000 personnes sur Instagram, et compte environ 21.000 abonnés sur Twitter. On s’abonne pour suivre son parcours et s’inspirer de celle qui a séduit le monde des tech-addict de manière inconventionnelle.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

85 − = 81