NOLLYWOOD À LA CONQUÊTE DE PARIS

Du 4 au 7 juin, l’industrie cinématographique nigériane vous ouvre les portes de son sanctuaire.  Venez découvrir les quelques mystères du deuxième producteur mondial de films devant le géant américain Hollywood. Pour une fois que les américains ne décrochent que la troisième marche du podium, cela semble valoir le détour.

Malgré son extrême jeunesse, le cinéma Nigérian a su s’introduire dans nos foyers grâce à un marché de la vidéo des plus florissants. Entre budgets microscopiques, histoires divertissantes et producteurs efficaces, les recettes de la réussite de cette industrie sont désormais connues de tous.

Il faut avouer que l’idée d’africains qui racontent des histoires trépidantes sans ingérence occidentale a de quoi attirer du monde. C’est pourquoi Nollywood qui pèse près de 3,5 milliards de dollars ne comptabilise pas moins de 150 000 000 téléspectateur parmi ses fidèles.

Et une nouvelle génération ambitieuse, qui a rapidement prit conscience de l’engouement provoqué par le cinéma made in Nigeria, est désormais soucieuse de transcender les frontières afin de conquérir un marché mondial riche en opportunités. La bataille est certes loin d’être gagnée mais les initiatives admirables ne cessent de se multiplier.

C’est donc tout naturellement que le Nollywood Week Film Festival a déposé ses bagages dans la capitale parisienne, point de convergence du cinéma international.  A mille lieues du misérabilisme qui a souvent collé à la peau du continent africain, le dynamisme de Nollywood défend l’image d’une Afrique entrepreneuriale sur le pied de guerre.  Et c’est depuis la salle de l’Arlequin, située en plein coeur de Paris, que le voyage aura lieu .. Direction Lagos !

Pour sa troisième édition, la  Nollywood Week Paris vous a concocté un programme mémorable.  10 films dont 8 en compétition pour obtenir le Prix du public.

dazzlingmirage-299x222

Dazzling Mirage de Tunde Kelani

La sélection officielle est composée des longs-métrages suivants :

A Mile From Home de Eric Ameghien – Un jeune homme rejoint un gang par vengeance. Il est loin d’imaginer jusqu’où cette décision va le mener.

The Last Three Digits de Moses Igwang – Alex croise l’amour de sa vie par hasard dans un centre commercial. Il croyait avoir pris son numéro mais le sort en a décidé autrement.

Dazzling Mirage de Tunde Kelani – Une jeune femme drépanocytaire doit surmonter toutes sortes d’obstacles au quotidien afin de mener une vie normale.

Gone Too Far de Destiny Ekaragha- Une comédie mettant en scène deux frères séparés depuis la naissance qui se retrouvent enfin. L’un a vécu toute sa vie à Londres, l’autre à Lagos…

Love or Someting like that de Shirley Frimpong – Une jeune chirurgienne mène une vie tranquille jusqu’au jour où elle croise son ex petit-ami…

Ojuju de C.J. Obasi – Ou quand les zombies débarquent dans le quartier…

October 1 de Kunle Afolayan – Une enquête sur une série de meurtres au moment où le pays s’apprête à accéder à l’indépendance.

Thy will be Done de Obi Emelonye – Pius, le Pasteur d’une grande église à Lagos mène une vie tranquille jusqu’au jour où sa femme décédée il y a 7 ans refait surface…

Sans oublier que les invités auront le plaisir de participer à des ateliers et séminaires, des conférences et performances musicales ainsi que de se restaurer grâce aux spécialités nigérianes à découvrir.  De quoi se lécher les babines !

Les tickets individuels sont vendus à 8.50 euros et le pass festival est disponible sur nollywoodweek2015.eventbrite.com. 

Plus d’infos sur http://www.nollywoodweek.com/

Photo principale : Love or Something like that, de Shirley Frimpong

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 + 1 =