MISS BIOPHARMA 2017 : LE TRIOMPHE DU SAVOIR-FAIRE CAMEROUNAIS

Crédit Photo:Miss Biopharma 2017

Depuis plus de trois ans, on en a vu des concours de Miss au Cameroun, tous plus décevants les uns que les autres. Et puis, la deuxième édition de « Miss Biopharma » est arrivée. D’abord le public avait été appelé à choisir les 12 finalistes du concours en votant sur les réseaux sociaux et sur le site dédié à l’évènement. Ensuite, ce même public a répondu présent lors de la soirée « Miss Biopharma 2017 » qui a eu lieu au Palais des sports de Yaoundé. Le laboratoire cosmétique « Biopharma », organisateur de ce concours et grand gagnant de cette soirée, a mis « dans la sauce »[1] tous les concours de Miss. Mais quels sont les ingrédients qui ont fait de la sauce « Miss Biopharma 2017 » une réussite ?

D’abord, faites place à la jeunesse : Au centre de l’organisation de cette soirée diffusée sur 6 chaînes de télévision dont la télévision nationale, des camerounais ont su montrer ce dont la jeunesse est capable quand on lui en donne les moyens. Le présentateur de la première partie, Brice Albin Namdjeu est un animateur bien connu de la scène urbaine camerounaise. DJ Louda, est un autre jeune camerounais qui a pignon sur rue. A eux deux, ils ont animé et fait danser ce public diversifié, composé d’entrepreneurs, de cadres, et de hauts fonctionnaires avant le début effectif de la cérémonie.

Lire aussi : La musique urbaine camerounaise en pleine effervescence

Ensuite, valorisez votre Culture : Le concours Miss Biopharma 2017 organisé sous le thème « The soul of black beauty is black[2] » a permis à cette marque de cosmétique de redorer son image, souvent associé à la dépigmentation de la peau. Ce thème était aussi l’occasion de mettre en lumière la beauté de la culture Camerounaise. La première apparition des miss s’est faite en tenues traditionnelles sur fond de musique représentant la région dont elles sont issues. Et comme pour rappeler à l’audience la diversité culturelle camerounaise, la majorité des candidates se sont présentées en parlant leur langue maternelle.

Claudy Siar, Miss P, et Audrey Fortunata BIeme

Après, trouvez un PPTE : Entendez ici, Personne Prête à Toute Eventualité. Ce rôle a été tenu par l’animateur vedette de l’émission The Voice Afrique Francophone. Avec son dynamisme et son talent pour l’improvisation, Mr Claudy Siar a montré – s’il fallait encore le démontrer – l’étendue de son talent. Son professionnalisme a presque réussi à faire passer inaperçus les petits problèmes techniques liés aux aléas du direct.

Ajoutez-y une touche panafricaine : Avec des membres du jury représentant 3 pays différents – le Cameroun, le Gabon et l’Afrique du Sud – le concours de beauté Miss Biopharma a appelé toute l’Afrique à communier avec le Cameroun. Et l’Afrique a répondu présente. Mme Makina, Ambassadrice de l’Afrique du Sud au Cameroun faisait partie des membres du jury. Singuila  était présent dans le public, Bébi Philippe[3] nous a gratifié de son jeu de reins hors du commun, et tout ceci sous le regard accompagnateur de l’ambassadeur de Côte d’Ivoire au Cameroun.

Lire Aussi : L’Afrique a un incroyable talent

Préparez un show adapté à l’audience : Les différents passages de Miss se faisant accompagner de chanteurs appréciés de la scène urbaine Camerounaise tels que Magasco, l’artiste de la maison de disque Empire Company, ou encore de légendes comme Ben Decca. Chacun à sa manière, ils ont mis la femme noire, et les concurrentes sous le feu des projecteurs. De plus, la touche artistique de Imane Ayissi, à travers les tenues des miss et le body art ont contribué à colorer l’évènement

Epicer le tout avec un stagiaire audacieux : « Je n’ai jamais vu un huissier qui donne les résultats » s’est exclamé Claudy Siar lors de la cérémonie. Et il n’est pas le seul. Plusieurs heures après la cérémonie, les téléspectateurs se demandent encore si l’intervention de l’huissier de justice stagiaire, qui s’est proclamé « l’œil de la justice » était programmée. Prévue ou pas, son intervention a surement contribué à ce que #MissBiopharma2017 soit le troisième sujet le plus twitté du 18 Février 2017.

Avec tous ces éléments, vous obtenez « une action de communication, de vente et de promotion de la culture du Cameroun » comme l’a si bien mentionné Madame Keutcha, Marraine de « Miss Biopharma 2017 » et Maire de la ville de Bagangté. Audrey Fortunata BIEME peut être fière d’être Miss Biopharma 2017 à l’issue d’un dispositif aussi bien pensé. Ce n’est pas le cas de toutes les « Miss du Cameroun » …

[1] Expression Camerounaise inspirée du titre de la chanson de Reniss
[2] Le retour de l’âme de la beauté noire
[3] Chanteur Ivoirien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *