LES CAUSERIES ÉDUCATIVES DE LA SYNERGIE DE LA JEUNESSE CAMEROUNAISE (SJC)

 

 

 

 
La première édition des causeries éducatives a été organisée ce 26 Décembre 2013 par la Synergie de la Jeunesse Camerounaise (SJC), en collaboration avec la fondation MBOMBOLE, qui oeuvre pour la promotion et le maintien de la tradition au Cameroun. 
 
La SJC  est un mouvement associatif regroupant des camerounais âgés de 15 à 35 ans désireux d’apporter leur contribution idéologique et effective à l’émergence d’un Cameroun nouveau. Cette association a pour mission d’être une plateforme participative de réflexion, de propositions et d’actions des jeunes par les jeunes et pour les jeunes, en collaboration avec les organismes privés et publics.
Et pour rentrer dans le vif du sujet, la jeune association prévoit déjà dès Février prochain la présentation d’un carnet de l’engagement pour la jeunesse (le guide du bon citoyen) et en Avril, le lancement d’un salon des métiers.
 
A travers l’organisation de ces causeries éducatives, dont le thème était : « Traditions Africaines et Développement », la SJC a voulu « véhiculer et transmettre aux 15-35 ans les valeurs essentielles des traditions africaines , potentielle base pour la formulation de modes de pensées et modèles de développement conçus par les Africains et servant les intérêts et le développement de nos nations ».
 
 La tradition serait donc un vecteur légitime de développement dans nos sociétés. Mais alors  » comment  se munir des outils de nos traditions et comment arriver au développement »?

Selon le président de l’association MBOMBOLE, Mr Dieudoné IYODI, il existe 3 démarches :
 
·       Effectuer un apprentissage auprès des gardiens de la tradition (chefs du village, etc.)
·       Apprendre ladite tradition à travers différents livres et ouvrages. (La fondation propose d’ailleurs un livre sur le sujet, disponible à son siège  au Cameroun, mais aussi en ligne en consultant ce lien).
·       Et se perfectionner en appliquant quotidiennement les recommandations de la tradition.
 
En définitive, nous aurons retenu une chose : la connaissance et l’appropriation de nos traditions sont les 1ère étapes de la marche vers notre développement. Intéressant !
 
Pour plus d’informations sur le sujet, nous vous invitons à consulter la page Facebook de la SJC, ainsi que le site Internet de l’association.
 
Information pratique 
Siège de la fondation MBOMBOLE : Bonapriso – Bureaux de Me SANDJON, sis à côté de la Clinique de l’Aéroport 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

68 + = 78