LES « BAYAM-SELAM » DU CAMEROUN : DES FEMMES ENTREPRENEURES DYNAMIQUES

Elles sont pour la plupart des mères de famille. On les appelle «  bayam-selam » une appellation qui tire son origine de l’argot anglais qui signifie «  acheter et vendre » (buy and sell)
Ces femmes sont tout simplement des vendeuses que l’on retrouve sur les différentes places des marchés au Cameroun.
Elles commercialisent des produits vivriers : des fruits et légumes frais, des tubercules (manioc, patates, plantains mûrs etc.) des épices, et bien d’autres denrées. 
Ensemble, ces « bayam-selam » ont décidé de se réunir pour valoriser les produits  camerounais qu’elles commercialiseront bientôt sur la scène internationale à travers un site internet de vente ligne.
Elles souhaitent de ce fait valoriser les produits vivriers camerounais, valoriser leurs propres savoir-faire,  et ainsi, contribuer fortement au développement économique du pays.
D’ailleurs, ces femmes dynamiques ont mis en place l’association ASBY (association des bayam-selam du Cameroun) ayant pour objectif de :
·       Représenter et défendre les intérêts des « bayam – selam » entrepreneures
·       Promouvoir l’esprit entrepreneurial des femmes et le développer
·       Contribuer à la création des richesses et d’emplois à travers des activités génératrices de revenus
Elles tiennent une place centrale dans l’économie informelle au Cameroun. Il serait ainsi favorable pour cette économie, mais également pour ces femmes, de développer leur secteur d’activité, de le promouvoir, et de le valoriser à l’échelle internationale.
 
Site internet de l’association : http://asbycameroun.org/index.php

Lire aussi : Soyez Informels !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

47 − = 43