LES ATHLÈTES AFRICAINS AUX MONDIAUX D’ATHLÉTISME

L’Afrique aura décidément été bien représentée lors de ces championnats du monde d’Athlétisme qui se sont déroulés à Moscou. A l’instar de Murielle AHOURE ou Blessing OKAGBARE ces athlètes sont jeunes et réactifs et auront même réussi à faire trembler les plus grands. L’athlétisme devra encore, et plus que jamais, compter sur l’Afrique.

 

Les Médaillés d’Or

1. Mohammed AMAN (Ethiopie)  âgé de 19 ans seulement, est le champion du monde du 800m, et a couru en 1’43″31

2. Asbel Kipruto KIPROP (Kenya), âgé de 24 ans, est revenu sur le devant de la scène après sa prestation moyenne aux jeux olympiques de Londres en 2012 (classé seulement 15ème). Il est aujourd’hui Champion du monde du 1500m avec un temps de 3’36″28.

3. Meseret DEFAR (Ethiopie) est championne du monde et championne olympique 2012 du 5000m. A 30 ans, elle arrive à courir le 5000m en 14’50″19.

4. Tirunesh DIBABA (Ethiopie) surnommée « The baby face destroyer » est issue d’une famille ou l’athlétisme est une religion. Tirunesh est championne olympique 2012 et depuis peu championne du monde du 10000m.
Temps: 30’43″35

5.  Stephen KIPROTICH (Ouganda) jeune sportif de 24 ans a fait une entrée tonitruante dans la sphère athlétique en étant contre toute attente, Champion Olympique du Marathon en 2012 à Londres. Il confirme donc que cette médaille n’était pas le fruit du hasard en étant désormais champion du monde 2013.

6. Edna Neringwony KIPLAGAT (Kenya). A 33 ans, elle domine toujours le marathon et confirme son titre mondial obtenu en 2011 à Daegu, ainsi que son titre olympique obtenu en 2012 à Londres.

7. Ezekiel KEMBOI (Kenya) qu’on ne présente plus, est indétronable sur 3000m steeple depuis les jeux Olympiques d’Athènes

8. Milcah Chemos CHEYWA (Kenya) quant à elle est championne du monde après avoir été classée troisième en 2009 à Berlin et en 2011 à Daegu.

A Surveiller de près

1. Murielle AHOURE (Cote d’Ivoire) est médaillée d’argent au 100 et 200 mètres. Elle représente ainsi l’Afrique dans les deux épreuves phares de ces championats du monde d’athlétisme. Au 100 mètres, vingt-deux centièmes la séparent de la Jamaicaine Shelly-Ann FRASER-PRYCE. Au 200 mètres, seulement quinze centièmes séparent les deux dames. Murielle AHOURE est donc à prendre  très au sérieux.

2. Blessing OKAGBARE (Nigéria) est médaillée de bronze du 200mètres. Avec un temps de 22″32 elle réalise la même performance que Mlle AHOURE. Même si elle n’a pas su briller sur 100 mètres, elle a deux ans pour pouvoir faire parler d’elle aux prochains championnats du monde d’Athlétisme qui se dérouleront à Londres.

Les Nations Phares

 

1. Le Kenya: Quatrième au classement général, le Kenya remporte 12 médailles dont 5 en Or, 4 en Argent et 3 en Bronze

2. L’Ethiopie: Classée sixième au tableau des médailles, les athlètes Ethiopien ont remporté 3 médailles d’or, 3 médailles d’argent et 4 médailles de Bronze.

 3.  L’ Ouganda: Douzième au classement général grâce à la médaille d’or remporté par Stephen KIPROTICH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 5