Kwiizi : faciliter l’accès à l’éducation, sans connexion internet

L'équipe de Kwiizi

Fondée par le camerounais Yann Kengne, Kwiizi est la startup qui s’est donnée pour défi la facilitation de l’accès à l’éducation en Afrique. Le projet suscite d’ores et déjà beaucoup d’intérêt et s’est bien fait remarquer lors de sa campagne de « crowdfunding » organisée à Douala au mois d’Août dernier.

Inspire Afrika : Quel problème essayez-vous de résoudre

Yann Kengne : Kwiizi veut résoudre le problème de l’accès à l’éducation en Afrique. La jeunesse africaine, cette force de travail qui représente le véritable potentiel de développement du continent a besoin d’éducation et de formation. Pourtant, on se rend compte que dans les zones rurales en particulier les jeunes ont difficilement accès à l’éducation pendant que certains d’entre eux n’y ont pas du tout accès. Ceci étant en général dû à la faible capacité d’accueil des écoles existantes et à l’insuffisance du contenu didactique. Faciliter l’accès à l’éducation pour ces jeunes, c’est le challenge que mon équipe et moi tentons de relever depuis quelques mois.

La Kwiizi Box

La Kwiizi Box

IA : Comment fonctionne Kwiizi ?

YK : Kwiizi se sert des nano ordinateurs (Raspberry Pi) fonctionnant à plein régime à l’énergie solaire pour délivrer du contenu didactique aux étudiants dans des écoles à l’aide de la KwiiziBox, loin de coupures électriques.

En effet, via le réseau wifi de la KwiiziBox les apprenants ont accès à toute la base de données de Wikipedia, à des cours vidéo et à des milliers d’ouvrages éducatifs. Ceux-ci ont effectivement la possibilité de vivre l’expérience d’une véritable salle de classe en apprenant de façon collaborative à l’aide d’appels vidéo, le tout sans connexion internet.

IA : A quelle phase de développement se trouve Kwiizi aujourd’hui ?

YK : Nous avons développé le prototype de la KwiiziBox et le site web avant de lancer notre campagne de financement au mois d’Août dernier à Douala. Nous avons pu collecter 3.000 dollars à travers cette campagne et avec ces fonds nous sommes en train de poursuivre le développement et l’expansion de notre startup. Actuellement Kwiizi est déjà adopté par l’Université de Douala et l’Institut Université de la Côte, et le sera par cinq (05) autres institutions avant la fin du mois en cours. Nous avons l’ambition de déployer très bientôt Kwiizi dans d’autres écoles de la sous-région et au-delà, nous y travaillons déjà avec nos partenaires (Wikipedia, IPCortex, ActivSpaces).

IA : Quelles institutions scolaires peuvent acquérir Kwiizi et à quel coût ?

YK : Toutes les institutions scolaires peuvent acquérir Kwiizi. Quant au coût, il faudra payer 250.000 Fcfa pour le matériel et un minimum de 25.000 Fcfa de mensualité en fonction de la taille de l’établissement.

IA : Où voyez-vous Kwiizi dans les prochaines années ?

YK : Comme je vous l’ai dit, dans les prochaines années nous voyons Kwiizi au cœur d’un réseau d’écoles en Afrique qui facilitent l’accès à l’éducation, sans connexion internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + = 9