DOTS LAB : LE FUTUR INCUBATEUR DE CREATIVITE CAMEROUNAIS

Dots Lab est un laboratoire créatif situé à Yaoundé au Cameroun, avec des bureaux satellites à Washington DC et à Pretoria en Afrique du Sud. Il est né en 2012 et a été créé par Jean-Louis Ntang. Selon ce dernier, l’idée, d’une telle entreprise lui est venue d’un blog qu’il tenait et qui s’appelait  The Diary Of Traveling soul (D .O.T.S). Dans son blog, Jean-Louis Ntang parlait de nouvelles technologies, de culture, et surtout de campagnes de pub réussies. Après observation du succès rencontré par le blog et du fait qu’il avait une certaine facilité à connecter  les personnes créatives et/ou en recherche de nouveautés, il décide de rentrer au Cameroun pour  y ouvrir une agence digitale.

En tant que Laboratoire créatif, Dots Lab utilise les ressources locales en créant des visuels et des techniques profondément tournées vers des consommateurs africains, leurs valeurs culturelles et leurs attentes de plus en plus  grandissantes. Dots Labs s’apprête également à lancer, et ce au cours de l’année 2016, un incubateur qui sera consacré à  la croissance des nouveaux medias et des industries liées à la créativité au Cameroun et en Afrique. Le but premier de cette initiative est d’aider les jeunes et les entrepreneurs à trouver leur voie en les aidant à se développer, et à accélérer leurs projets pour répondre aux normes internationales.

FB_IMG_1443034499074Dots Lab est également fortement impliqué dans le développement de talents locaux à travers des ateliers et séminaires. En 2014, l’agence initie les Dots Bootcamps (DotsCamps). L’ idée est tout d’abord  développée pour assurer la formation de son personnel en lui donnant les outils dont il a besoin pour progresser. Mais le coût des conférences autour de la publicité, des nouveaux médias et de la technologie étant élevé, l’agence choisi d’utiliser son réseau de professionnels, et d’inviter quelques-unes des entreprises avec lesquelles elle avait travaillé afin de l’aider à mettre sur pied des « sessions d’augmentation des capacités ». Cet esprit d’échange et cette ouverture à un public plus large (étudiants, jeunes entrepreneurs, artisans…) permet au Laboratoire ainsi qu’aux personnes qu’il forme, de rester à la pointe de l’industrie numérique et d’influer, d’une certaine manière, sur la direction vers laquelle l’écosystème numérique camerounais s’achemine.

Le Dots Bootcamp est l’occasion unique de rejoindre d’autres professionnels afin de discuter des dernières tendances technologiques, s’éduquer sur les meilleures façons de pratiquer le business, découvrir les start-ups les plus prometteuses et créer des liens avec les principaux leaders industriels.

Il en est à sa 2e édition au Cameroun et prépare la troisième qui aura lieu en décembre 2015. Au cours des deux éditions combinées, les organisateurs ont enregistré la présence de 210 participants physiques et 620 participants ayant suivi  la conférence grâce aux réseaux sociaux. Tout ceci est bien sûr encadré par des speakers triés sur le volet. «  Nous réunissons en moyenne une quinzaine d’intervenants à chaque édition. Dans nos critères de sélection, nous mettons l’accent sur les personnes, connues ou pas, qui ont un projet et un vécu unique dans l’écosystème web et entrepreneurial camerounais et dont le parcours saurait inspirer les jeunes qui participent à l’évènement », nous a confié Jean Louis Ntang.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

68 + = 70