Africanews, la chaîne d’information continue en ligne

Pendant longtemps, l’actualité africaine dans les médias occidentaux s’est limitée aux guerres, à la famine et autres malheurs. Grâce aux réseaux sociaux et à la vulgarisation de l’accès à internet, les africains partagent une image différente de leur quotidien au reste du monde. En 2015, les Kenyans créaient le hashtag #someonetellCNN sur Twitter pour rappeler la chaîne à l’ordre face à un reportage mensonger sur des violences dans leurs pays. De plus en plus de médias occidentaux, encouragés par l’engouement ambiant autour du continent, créent du contenu à destination de l’Afrique. Après Forbes et Forbes Afrique, Le Point et Le Point Afrique ou encore Le Monde et Le Monde Afrique, c’est au tour de la chaîne Euronews de créer sa variante africaine Africanews.

Le 4 janvier 2016, le site internet de la chaîne a été mis en ligne en français et en anglais. Africanews, qui s’est installée à Pointe-Noire en attendant la finalisation de son siège à Brazzaville, emploie une équipe de 85 personnes de 15 nationalités différentes. La chaîne voudrait se démarquer des autres en s’appuyant sur la diversité de nationalités et de points de vue de son grand réseau de journalistes. La filiale d’Euronews voudrait produire du contenu pour des africains par des africains et donc être indépendante. « L’Afrique est une terre d’opportunités. Un continent en pleine croissance. Pourquoi ne pourrions-nous pas entendre ce que les Africains ont à dire ? Pas uniquement sur les affaires africaines mais sur les affaires mondiales également.“ a déclaré Michael Peters, président du Directoire d’Euronews et président d’Africanews.

Africanews sera disponible en direct sur téléviseur, sur internet et mobile avec une possibilité de rattrapage sur le site internet et des applications mobiles. Grâce à l’application Story Hunters (disponible sur iPhone et Android gratuitement), les internautes africains pourront partager du contenu et ainsi prendre part à l’histoire. Cette application permettra également à la chaîne d’avoir des images et des vidéos du continent qui ne sont pas toujours faciles à obtenir. En lançant premièrement le site, Africanews pourra évaluer les contenus proposés et ajuster son offre. La chaîne panafricaine  émettra en Français, en Anglais mais aussi en Swahili. Elle est à la recherche de partenaires pour les autres langues parlées en Afrique.

La chaîne panafricaine sera financée principalement par la publicité. A long terme, Africanews devrait devenir une chaîne cryptée pour générer plus de revenus. L’équipe s’est donnée 5 ans pour mener le projet à l’équilibre sur une base de coûts faibles avant de monter progressivement en puissance. Le concept est intéressant et l’idée de créer une chaîne indépendante pour l’Afrique différencie Euronews de ses paires européennes. La chaîne en continu est en perte de vitesse depuis quelques années et pourrait engranger des revenus importants grâce à sa nouvelle filiale. Outre CNN, BBC ou TV5 Monde, la chaîne sera en concurrence directe avec Africa 24, “la première chaîne mondiale d’information pour l’Afrique”. Cette dernière va ouvrir des bureaux au Maroc et au Nigéria et souhaite émettre en anglais et en arabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 1