4 QUESTIONS À STELLA MEKA-YINDA, ARCHITECTE

Stella Meka Yinda

Alors que son Baccalauréat ES[1] la prédestinait à des études en Sciences Economiques, Stella Meka Engamba épouse Yinda décide de s’intéresser à sa passion: l’architecture. Elle intègre alors une école privée parisienne, MJM Graphic Design, où elle obtient son diplôme d’architecte d’intérieur en 2001. La même année, elle décide d’aller plus loin et d’intégrer l’école supérieure d’architecture Paris La Villette. Elle devient épouse en 2004, puis mère d’une petite fille en 2006. Mais sa vie familiale ne l’empêche pas d’obtenir son diplôme d’architecte DPLG[2] en 2007. Après un passage dans un cabinet d’architecture, la volonté d’entreprendre l’amène à mettre sur pieds AR Design, un cabinet d’architecture et d’architecture d’intérieur. Mme Stella Yinda partage en 4 questions, son expérience et son analyse de ce secteur.

Inspire Afrika Magazine : Parlez-nous de votre parcours. Quand, comment et pourquoi avez-vous créé AR Design ?

Stella Yinda : Tout d’abord, je remercie le ciel pour la chance que j’ai eu de côtoyer de grands architectes au cours de mes stages et dans ma quête de connaissances. Je pense notamment au regretté M. Olivier Clément Cacoub – architecte des palais nationaux et notamment de celui du Palais de l’UNITE à Yaoundé – à mon mentor M. Philippe Bissek et à M. Nikos Fragiadakis. Lorsque je rentre au Cameroun en 2007, j’intègre le cabinet ADM  dirigé par Mme Danielle Moukede, que je quitte en 2009  pour créer AR DESIGN. Il me tardait de porter mon projet d’entreprise et d’imprimer mon empreinte dans l’univers architectural du Cameroun. Aujourd’hui nous employons 4 personnes à temps plein et nous avons régulièrement recours à 3 consultants. Nos projets – d’échelles variables –   nous permettent de  servir  au  minimum une dizaine de clients par an. Nous intervenons à la fois dans les projets d’architecture et d’architecture d’intérieur, aussi bien dans la phase de conception que celle de suivi et d’exécution. Architecte du nouveau design des boutiques TRADEX à travers le Cameroun, notre cabinet intervient également sur l’architecture intérieure de l’immeuble siège à Douala. Nous intervenons dans les projets de construction d’immeubles de logement, de bureaux, d’hôtel et résidence hôtelière, de villas et duplex. Nous effectuons aussi la rénovation d’appartements, de villas, de clinique et travaillons aussi à l’aménagement d’espaces commerciaux : boulangeries, boites de nuit. De plus, je suis gestionnaire de projet indépendant pour le Cameroun pour Shelter Afrique[3] depuis 2013.

Lire la suite en page 36 de votre magazine 

[1] Economique et social
[2] Architecte Diplômé par le Gouvernement, diplôme de 3ème cycle, dernière cuvée avant le passage au système LMD
[3] Institution Financière Panafricaine dont le but est d’encourager le développement du secteur urbain et de l’habitat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

82 − = 81